Récupérer la confidentialité en ligne grâce aux plateformes de marketing numérique

Lecture 10 minutes

La confidentialité en ligne devient de plus en plus importante à l’ère numérique ; plus de gens s’inquiètent de la façon dont les entreprises utilisent leurs données. Dans l’état actuel des choses, les fournisseurs de services de l’écosystème Web 2.0 récoltent la plupart des avantages attribués aux données des utilisateurs, soit en les vendant à des tiers, soit en utilisant les informations pour améliorer leurs produits et atteindre des marchés plus larges.

Cette tendance a particulièrement gagné du terrain dans l’industrie de la publicité numérique, avec plus de 350 milliards de dollars de revenus. Depuis les débuts d’Internet, la publicité numérique a permis aux entreprises d’améliorer la nature de leurs produits et services au cours des deux dernières décennies. Mais à quel prix ? Les consommateurs d’Internet font face à la colère de cette évolution, devant renoncer à leur vie privée en ligne pour naviguer sur les plateformes Web les plus excitantes.

De plus, les sociétés de confiance ont laissé tomber les consommateurs à maintes reprises. Selon un récent rapport selon KPMG, 86 % des internautes sont très préoccupés par la manière dont les entreprises traitent leurs données. En regardant les événements passés ces dernières années, il peut y avoir une justification à cette statistique. Par exemple, Facebook a perdu une grande partie de sa crédibilité à la suite du scandale de Cambridge Analytica, où les données de 87 millions d’utilisateurs présumés ont été compromises.

Avec la croissance du marketing publicitaire numérique, de plus en plus de consommateurs risquent d’être privés de leur vie privée en ligne. Du bon côté, cependant, les régulateurs du monde entier ont commencé à introduire des lois sur la confidentialité des données. Certaines obligent les grandes entreprises à adopter des mesures de confidentialité en ligne favorables pour protéger leurs consommateurs.

La dynamique changeante de la confidentialité en ligne

Alors qu’Internet a ouvert la voie aux entreprises pour tirer profit des données des utilisateurs, il a également permis aux parties prenantes de prendre conscience de ce déséquilibre. Aujourd’hui, de plus en plus d’internautes sont conscients des tactiques d’ingénierie sociale utilisées par les plateformes de médias sociaux et les fournisseurs de services de commerce électronique au détriment de leur vie privée en ligne.

En conséquence, il y a un changement notable dans le sentiment des régulateurs et des consommateurs. Le premier groupe est intervenu pour introduire des lois sur la confidentialité des données, avec des réglementations notables telles que le règlement général sur la protection des données de l’Union européenne qui entrera en vigueur en 2016. D’autre part, les consommateurs optent désormais pour des applications qui ne suivent pas les données des utilisateurs ou ne donnent pas une possibilité de partager ses informations personnelles de navigation.

Cette pression croissante a également amené les entreprises à s’adapter, en se concentrant sur les écosystèmes axés sur la confidentialité dans leurs produits et services à venir. Par exemple, Apple a récemment introduit une fonctionnalité contextuelle qui demande aux utilisateurs si les applications peuvent suivre leurs données. Google suit des étapes similaires, bien que moins agressives ; cette plate-forme de moteur de recherche leader est en train de désactiver sa technologie de suivi pour proposer un écosystème publicitaire qui n’exploite pas les données des utilisateurs.

Cela dit, les approches actuelles visant à garantir que la confidentialité en ligne des consommateurs ne soit pas violée peuvent ne pas répondre pleinement aux préoccupations croissantes. Cela nous amène à la proposition de valeur des écosystèmes décentralisés ; idéalement, il s’agit de plates-formes construites en blockchain où les utilisateurs (marques et consommateurs) peuvent interagir directement via des modèles incitatifs qui permettent aux deux parties de bénéficier des données sous-jacentes de manière égale.

Récupérer la confidentialité en ligne grâce à des écosystèmes incitatifs

Grâce à la création de la technologie blockchain, de nombreuses industries sont en train d’être révolutionnées, à commencer par la finance jusqu’au secteur de l’art. Cette technologie naissante change également le visage du marketing publicitaire numérique en introduisant des plateformes de marketing décentralisées. Essentiellement, ce type de plate-forme marketing élimine le monopole de longue date des entreprises sur le contrôle des données tout en garantissant aux internautes leur confidentialité en ligne.

À la base, les écosystèmes décentralisés comportent des modèles d’incitation, et les utilisateurs peuvent partager leurs données en échange de récompenses de réseau ou d’un pourcentage des frais de commission publicitaire payés par les marques. Jusqu’à présent, il existe plusieurs marchés publicitaires décentralisés, mais quelques-uns se démarquent des autres. Une de ces plateformes est Profilune plate-forme de marketing numérique basée sur Cardano conçue pour donner aux utilisateurs la confidentialité en ligne et l’accès à leurs services ou produits préférés.

Contrairement à l’approche adoptée par les plateformes de marketing centralisées, l’écosystème décentralisé de Profila est axé sur le consommateur. Les utilisateurs peuvent créer un profil sur cette application décentralisée (DApp) en fonction de leurs données et de leurs gammes de produits préférées. De plus, on peut choisir de partager ou non ces informations avec les marques qui ont payé des frais publicitaires sur Profila. De cette façon, les marques peuvent cibler le bon public et recevoir des commentaires précieux.

Plus important encore, les lieux de marketing décentralisés tels que Profila aident les utilisateurs à préserver leur confidentialité en ligne, sans oublier que l’on est exposé à des récompenses de réseau pour le partage de ses informations personnelles. Par exemple, les consommateurs sur Profila peuvent recevoir jusqu’à 50 % des frais de commission lorsqu’une marque particulière utilise leurs données. Ce Cardano DApp fait partie des pionniers pour résoudre la débâcle de la confidentialité en ligne en encourageant les écosystèmes.

Regarder vers l’avant

Compte tenu de l’essor du marketing numérique, il va de soi que les internautes devraient être plus conscients de leur vie privée en ligne. Il s’agit de la première étape vers la récupération de ses données tout en tirant parti des plateformes modernes.

Avec les écosystèmes décentralisés désormais en vue, les consommateurs peuvent monétiser davantage leurs données ou choisir comment et où exposer des informations précieuses. Cette tendance donnera probablement le ton à un écosystème de marketing numérique plus axé sur la confidentialité, donnant aux consommateurs plus de confiance et permettant aux marques d’économiser les énormes coûts de marketing liés à l’achat de données utilisateur.

Source www.cryptonewsz.com

Crypto Week

Avertissement : Crypto Week ne fournit pas de conseils financiers de quelque manière que ce soit. Nous ne vous recommandons pas d'investir de l'argent dans une crypto-monnaie ou un actif financier sans avoir effectué des recherches approfondies. Nous ne sommes pas responsables de vos décisions financières de quelque manière que ce soit.

Derniers articles de Featured Posts