L’avocat de Bitcoin, Bruce Fenton, annonce la candidature du Sénat américain pour le New Hampshire

Lecture 7 minutes
  • Bruce Fenton, un défenseur du Bitcoin, a annoncé sa candidature au Sénat des États-Unis dans le New Hampshire.
  • Fenton était un ancien directeur de la Bitcoin Foundation et a déménagé dans le New Hampshire à la poursuite du Free State Project, un mouvement politique en faveur de la liberté.
  • « La démocratie est un système médiocre et surfait qui se traduit par deux loups et un mouton qui décident de ce qu’il y a à dîner », déclare Fenton.

Bruce Fenton, un défenseur du Bitcoin, a annoncé sa candidature au Sénat des États-Unis pour représenter l’État du New Hampshire. Bitcoin Magazine a obtenu une interview exclusive avec Bruce pour discuter de ses réflexions sur Bitcoin et de ses objectifs de candidature au Sénat américain.

Bruce Fenton était auparavant directeur exécutif de la Fondation Bitcoin à but non lucratif, fondée à l’origine en 2012 avec l’intention de redresser le navire avec le bitcoin, car une fausse déclaration scandaleuse a affecté sa réputation. Ses premières racines en bitcoin ont permis à Fenton d’amasser une petite fortune le préparant à son éventuelle campagne autofinancée grâce à son injection de 5 millions de dollars.

Après son mandat à la Bitcoin Foundation, Fenton s’est tourné vers le New Hampshire et le Free State Project, qui est un mouvement politique pro-liberté qui appelle à un gouvernement plus petit et à des charges réglementaires laxistes. Ce groupe particulier a largement accepté le bitcoin et a sans aucun doute servi de muse au mécontentement purulent de Fenton à l’égard du statu quo. Une résistance aux systèmes traditionnels semble essentielle à l’idéologie Bitcoiner, ce qui conduit à des sentiments croisés concernant l’intersection de Bitcoin et de la politique car certains veulent qu’elle reste apolitique. Ce fut l’un des premiers points soulevés par Fenton.

« Bitcoin n’est pas apolitique. Bitcoin est politique et l’est depuis sa création », a déclaré Fenton. « Satoshi a compris la liberté, la liberté et les problèmes du système fiat existant. »

Fenton a poursuivi en disant: «Certaines personnes disent que Bitcoin n’est pas politique par peur de contrarier l’autre côté. Le fait est que la séparation de l’argent et de l’État est tout aussi politique que la séparation de l’Église et de l’État l’était il y a des centaines d’années.

Fenton a ensuite expliqué comment Bitcoin peut complètement changer le fonctionnement de l’argent et la nature perturbatrice inhérente au protocole. En discutant des façons dont le bitcoin représente le changement des systèmes archaïques, Fenton a déclaré :

« Bitcoin est volontaire et n’a besoin d’aucun point de contrôle central pour le faire fonctionner. Bitcoin utilise la technologie pour créer la prochaine évolution naturelle de l’argent et comment nous déplaçons la valeur dans le monde. Plus largement, Bitcoin fait partie du changement massif que nous constatons dans le monde, un passage d’un pouvoir centralisé à un pouvoir décentralisé.

En parlant de changement, il est très important de prêter attention aux changements poursuivis par tous les candidats, pas seulement par Fenton. Cependant, Bitcoin Magazine a demandé ce que, spécifique au bitcoin, Fenton ferait avancer? Il a donné une réponse succincte.

« J’aimerais que le gouvernement ne soit pas du tout impliqué dans Bitcoin. »

Cela semblerait une réponse évidente aux Bitcoiners, car c’est le cas. Cependant, il existe encore d’autres politiciens pour et contre Bitcoin. Cela pose la question de savoir ce que les Bitcoiners devraient exiger des politiciens, mais de plus, que devraient-ils exiger de Fenton ?

« Les bitcoiners devraient exiger le simple droit d’exécuter, d’utiliser et d’écrire le code qu’ils veulent. Le gouvernement n’a pas sa place dans Bitcoin », a-t-il déclaré. « Je crois que Bitcoin est l’une des innovations les plus importantes de l’histoire pour la paix et le progrès humain. Les Bitcoiners peuvent exiger et s’attendre à ce que je sois fidèle aux principes fondamentaux de cette technologie et de ce mouvement.

Pour clore l’entretien, Bitcoin Magazine a demandé à Fenton une question simple mais complexe, et c’est une question avec laquelle nous avons certainement tous lutté à un moment donné – la démocratie est-elle nécessaire à la liberté ?

« La démocratie est un système pauvre et sur-médiatisé qui se traduit par deux loups et un mouton qui décident de ce qui est pour le dîner », a déclaré Fenton. Nous ne pouvons pas parvenir à la liberté avec la démocratie et les fondateurs le savaient, c’est pourquoi ils ont plutôt choisi une république constitutionnelle.

Fenton a poursuivi en expliquant qu’il devenait un problème plus vaste avec les élus démocratiques d’une république constitutionnelle choisissant de ne pas suivre leurs origines constitutionnelles. Il a ensuite proposé sa solution idéale pour le système.

« La meilleure façon d’atteindre le maximum de paix et de liberté est de permettre le choix humain volontaire et d’éviter la force et la violence de toutes les manières possibles. »

Source bitcoinmagazine.com

Crypto Week

Avertissement : Crypto Week ne fournit pas de conseils financiers de quelque manière que ce soit. Nous ne vous recommandons pas d'investir de l'argent dans une crypto-monnaie ou un actif financier sans avoir effectué des recherches approfondies. Nous ne sommes pas responsables de vos décisions financières de quelque manière que ce soit.

Derniers articles de Featured Posts